La ménopause : un phénomène naturel :)

C’est un passage vers un nouvel état hormonal, et non pas une maladie !

Ici, je vais vous donner quelques conseils pour vous aider dans ce passage, et le premier serait de vous dire de  » ne pas se gêner » et si on est sujette aux bouffées de chaleur, on a le droit de s’éventer, s’aérer, boire frais..

C’est quoi la ménopause ?

On définit la ménopause comme l’arrêt des menstruations ou règles, depuis plus d’une année au moins. Cela commence par la péri-ménopause, quelque temps avant, avec des signes qui peuvent commencer avant 45 ans. Dans 1er temps c’est le raccourcissement des cycles jusqu’à 21 jours, et puis l’allongement jusqu’à l’arrêt total des saignements. D’où un passage vers une période non féconde, la nature a ainsi limité notre fécondité entre la puberté et la ménopause.

Les points positifs..et oui, il y en a :

  • déjà l’absence des règles et de tous les inconvénients liés aux cycles hormonaux! je ne vous les cite pas…
  • l’absence de fécondité et l’arrêt des moyens de contraception! là aussi, pas besoin de vous expliquer !
  • moins de « sautes d’humeur » …hum…j’aime pas trop cette appellation, disons changements d’humeur;
  • et chez certaines femmes , un passage sans signes particuliers …si si cela existe!
  • et la continuité de la sexualité…

Les causes : c’est la baisse du taux des 2 principales hormones sexuelles, la quantité baissent soit progressivement , soit par à coup… entrainant un déséquilibre hormonal entre PROGESTERONE et OESTROGENE. C’est d’abord le taux de progestérone qui baisse avec des sensations similaires aux signes prémenstruels chez certaines femmes (seins tendus, rétention d’eau, changement d’humeur, maux de tête, des règles différentes), et dans un 2ème temps c’est la chute du taux des œstrogènes. D’autres sensations apparaissent comme les trop fameuses bouffées de chaleur (dont l’intensité est très variable d’une femme à l’autre, de quelques signes de chaleur à mouiller ses draps la nuit!), la sécheresse des muqueuses chez 20 à 40% des femmes (toutes les muqueuses et pas seulement la vaginale). Autres effets, les troubles du sommeil, la perte de calcium pouvant entrainer de l’ostéoporose, ou l’incontinence urinaire.

Je vous parle de sensations et non de symptômes, car nous ne sommes pas victimes d’une maladie! C’est pourquoi les THS ou traitement hormonaux de substitution n’ont rien de systématique.

Selon une étude 15 à 25% des femmes sont dérangées et demandent un traitement hormonal, ces traitements ont commencé dans les années 50 , l’époque de l’éternelle jeunesse avec des livres publiés comme « Feminine forever » par le Dr Robert Wilson. Ils consistaient en l’administration d’œstrogènes, qui vont agir sur la muqueuse utérine notamment, avec des risques potentiels de cancer de l’endomètre ou des seins, d’où une modification des THS avec ajout de progestérone pour limiter ces risques. Ces traitements pour être bien supportés supposent que la femme ait un foie suffisamment fonctionnel.

Mes conseils naturo 🙂

Tout d’abord agir sur les 4 grands facteurs du système psycho-neuro-endocrino- métabolique ….ouf … qu’est-ce que cela veut dire?

–>Vous accompagner le plus naturellement possible, en vous donnant des conseils individualisés qui porteront sur:

  • votre hygiène de vie
  • votre alimentation (pas de régime qui entrainerait des carences minérales et vitaminiques, plutôt un rééquilibrage nutritionnel, et micro nutritionnel);
  • votre activité physique ( indispensable pour pallier à l’ostéoporose) en continuant celle que vous pratiquez déjà ou en vous conseillant d’autres pratiques adaptées;
  • la gestion des émotions ( par la sophrologie, des techniques respiratoires, la réflexologie plantaire, l’olfactothérapie avec les l’huiles essentielles, la gemmothérapie et la phytothérapie);
  • la qualité de votre sommeil;
  • l’utilisation des plantes en gemmothérapie( certains bourgeons comme l’Airelle, peuvent soulager certaines sensations, et il existe aussi des complexes de bourgeon intéressants chez certains labo ou producteurs);
  • une orientation vers d’autres pratiques, comme l’acupuncture, la kinésiologie…
  • l’utilisation de lubrifiants naturels…on en parlera

De façon générale, il est important d’avoir une alimentation diversifiée, et adaptée à vos besoins. La vitamine E , et D sont nos alliées pendant cette période, ainsi que les acides gras polyinsaturés que vous trouverez dans le germe de blé, les poissons gras, l’huile de lin…

Pour conclure sur cette période de notre vie, prenons le temps de nous adapter à ces changements, car la ménopause n’est pas une maladie de carence mais un passage vers un nouvel état…et ce n’est pas non plus un sujet tabou dans notre société où la jeunesse est reine!

Pour bien vous accompagner dans ce changement de la vie , je vous invite à me contacter par mail ou téléphone.

J’ai fait une petite interview le 20 Avril sur Radio BLV « la locale » à écouter si vous le voulez ici : https://www.radioblv.com/wp/wp-content/uploads/2022/04/PAD-220420-LA-LOCALE-MERCREDI.mp3

https://www.radioblv.com/work/la-locale/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :