L’argile est un des plus grands trésors de la Terre ! 

Médicinale, thérapeutique et cosmétique, en masque, en bain, en cure à boire, en cataplasme, ses utilisations sont aussi variées que ses vertus. Elle sera votre meilleure alliée santé et beauté. Vous pourrez confectionner de nombreux soins « maison » à base d’argile ultrasimples et très économiques !

  • Un peu d’histoire :

Depuis la nuit des temps l’argile est connue pour ses propriétés et vertus miraculeuses. Dès l’Antiquité les hommes ont su tirer parti de cette roche dans des domaines aussi variés que la construction, l’art (poteries), l’outillage, le jardinage (billes d’argile), la santé et la beauté (masques) ou même la communication: les premières écritures ont été gravées sur des tablettes d’argile il y a de cela 3000 ans !

Dans la nature on peut observer de nombreux animaux se rouler dans la boue, serait-ce par plaisir (vision anthropomorphique) ou par besoin ?Cette habitude s’observe chez les sangliers, les éléphants…etc, et on peut même observer ceux-ci en consommer (géophagie) comme les singes en cas de diarrhées..

Hippocrate (-400 avant J.-Christ) préconisait le recours à la Terre de Lemnos, une île volcanique de la mer Egée, où se trouvent des gisements d’argile : il la considérait comme un puissant anti-poison, et était utilisé sur les morsures de serpents, sur les plaies vives, les brûlures, les maladies de peau, les rhumatismes…Par la suite d’autres médecins illustres comme Avicenne (médecin Arabe 980-1037 après J.-C), plus tard au XVIIIè siècle la Terre d’Arménie est citée dans des écrits pour soigner les vomissements, les diarrhées, le crachement de sang, les plaies… De nos jours cet usage de l’argile est toujours courant dans les pays où le système médical est resté traditionnel, et la médecine moderne y a toujours recourt ; ainsi on retrouve l’argile dans une dizaine de spécialités pharmaceutiques recensées dans le Vidal, comme dans le Smecta (avec un grand pouvoir couvrant de la muqueuse intestinale), ou Gastrapulgite ( agit comme anti-acide ) …

  • Alors c’est quoi l’argile ? de la terre ! et alors d’où lui viennent toutes ces propriétés thérapeutiques ?

Une terre ! tout simplement, ou bien en géologie une roche sédimentaire :

Photo de Francesco Ungaro sur Pexels.com

Il n’existe pas une argile, mais des argiles, que l’on nommait souvent par leur lieu d’origine, comme Hippocrate qui parlait de la « terre de Lemnos ».

On retrouve dans ses composés chimiques principalement du silicate, les cristaux de silicates d’aluminium sont organisés en très fins feuillets (dont l’épaisseur et l’écartement est de l’ordre du nanomètre) qui peuvent glisser les uns sur les autres, pouvant ainsi mieux protéger les matériaux ou muqueuses avec lesquels ils sont en contact : c’est le pouvoir couvrant de l’argile utilisé notamment en thérapie (pansement gastrique).

La richesse en minéraux de l’argile est due à sa composition, bien sûr en 1er le SILICIUM (présents dans les minéraux, roches mais aussi dans tous les organismes vivants, y compris chez nous les humains. Le Silicium est un puissant reminéralisant et un anti-inflammatoire ! On trouve aussi d’autres éléments : fer, aluminium, calcium, sélénium, magnésium etc…

Les feuillets qui composent l’argile lui donnent deux grandes propriétés étonnantes et importantes dans l’usage que nous pourrons en faire et qui expliquent les nombreuses actions des argiles dans la santé : l’ABSORPTION et l’ADSORPTION :

  • L’absorption est un phénomène physique passif, grâce à leurs feuillets les minéraux argileux possèdent une grande capacité à absorber les liquides (comme une éponge qui se gorge d’eau). Les molécules des différents liquides sont capturées au cœur des feuillets et l’argile gonfle.
  • L’adsorption est un phénomène actif physico-chimique cette fois-ci : l’adsorption se caractérise par une liaison chimique se formant entre les atomes, entraînant une adhérence des molécules à la surface adsorbante : ainsi si on filtre du vin à travers de l’argile, celui-ci ressort privé de ses pigments; mais cette propriété d’adsorption se traduit aussi par un échange d’ions entre l’argile et son milieu environnant (l’argile est chargée en cations+ et pourra ainsi capter les ions –).
  • Cette capacité d’échange se mesure en Capacité d’Echange Cationique (CEC) et c’est ce qui permet à une argile de fixer bon nombre de toxines, tout en libérant des minéraux bénéfiques.

Cette capacité à fixer les toxines est la mieux assurée par la Montmorillonite. Autre effet intéressant, c’est la fixation des odeurs, des poisons, des gaz intestinaux, mais aussi la fixation des bactéries.

Et la couleur, que nous révèle –t-elle ?

On classe généralement les argiles selon leur couleur et cette couleur dépend de sa teneur en fer et du degré d’oxydation de celui-ci, aussi on ne donne pas son nom à une argile en fonction de sa couleur. (Il existe des illites et des Montmorillonites vertes, car le fer ferreux peu oxydé donnera une coloration verte , alors qu’un fer très oxydé donnera une couleur orange, et le violet donne une indication sur le taux de Manganèse.)

Commençons par un petit tour d’horizon des différentes couleurs d’argile et de leurs propriétés en cosmétologie :

La plus connue est l’argile verte : astringente, purifiante, absorbante, elle nettoie et purifie le sang. Elle est idéale en masque pour les peaux grasses, en cataplasme et enveloppement.

L’argile blanche, véritable alliée des peaux sèches et délicates qu’elle purifie et assainit en douceur. Elle est réputée resserrer les pores de la peau, et est considérée comme une argile neutre qui conviendra aux peaux les plus sensibles. La kaolinite est douce au toucher, avec un aspect soyeux, elle ne dessèche pas la peau.

L’argile jaune, recommandée aux peaux matures et sensibles, a des propriétés exfoliantes et tonifiantes.

L’argile rouge est riche en fer, c’est un soin doux pour tous les types de peau ; elle serait idéale pour redonner de l’éclat aux peaux ternes et raviver les teints brouillés.

L’argile rose (mélange de la rouge et blanche) est parfaite pour les peaux fragiles et sensibles, avec rougeurs, auxquelles elle redonne éclat. Elle est également cicatrisante et adoucissante.

Le  « ghassoul » ou rhassoul  est une argile marocaine de couleur grise à brune utilisée dans les hammams. Elle s’utilise en shampoing et remplace idéalement votre gel douche. 

L’argile montmorillonite est très absorbante, ce qui fait qu’elle est particulièrement adaptée aux peaux mixtes et grasses.

La grande polyvalence et les milles propriétés de l’argile n’ont d’égale que son absence de toxicité si elle est bien sélectionnée. Ajoutez à cela le peu de transformation dont elle a besoin pour livrer ses bienfaits, et vous voici en présence d’un matériau de premier choix dans le domaine de la santé et de la beauté.

Quelles précautions prendre pour utiliser l’argile?

Pour réaliser des soins et cosmétiques à base d’argile il existe plusieurs précautions à prendre:

– Pour ne pas altérer la qualité de votre argile il ne faudra pas la mettre en contact avec des récipients ou ustensiles en métal. Le fort pouvoir absorbant de l’argile pourrait en effet libérer des petits quantités de métal. Préférez le bois et la faïence, la céramique ou le verre (éviter aussi le plastique qui peut se charger en électricité statique)

– ne jamais réemployer une argile déjà utilisée ; ne jamais la chauffer sur le feu, ou au micro-ondes

– la stocker dans des sacs papiers ou des boîtes en carton ; dans un endroit sec, et à température ambiante ;

Il ne faut jamais appliquer un cataplasme d’argile sur le ventre moins de deux heures après le repas, et jamais en période de règles.

Voici quelques applications thérapeutiques et cosmétologiques :

L’argile s’utilise par voie interne ou externe, en action thérapeutique ou cosmétique.

Cette roche sédimentaire ou « terre glaise » prend la consistance d’une pâte malléable ou « plastique » quand on la mélange à de l’eau ce qui en fait une matière parfaite pour la confection de masques et de cataplasmes.

  • La voie externe par excellence est le CATAPLASME : mélanger quelques cuillères de poudre d’argile (Illite) et un peu d’eau (froide ou tiédi), dans un récipient neutre, ajouter l’eau progressivement jusqu’à la consistance désirée : une pâte épaisse et facile à étaler.

On pourra le réaliser soi-même en cas de tendinite (inflammation d’un tendon après répétition d’un geste par exemple):

—>4 fois par jour on posera un cataplasme (tiède ) de 1 à 2cm d’épaisseur sur la zone douloureuse, en dépassant autour de la zone et laisser agir au minimum 1 Heure; le chaud permet de détendre les tissus et soulager les tensions ; si la zone est trop enflammée on préfèrera un cataplasme froid. On pourra rajouter au mélange quelques gouttes d’HE de Gaulthérie pour renforcer l’effet anti inflammatoire et antalgique, à Envelopper dans une bande ou un tissu pour éviter que la cataplasme ne sèche trop vite ( on peut utiliser un film plastique alimentaire).

Phytargile est une préparation à base d’argile, d’huiles essentielles

Le cataplasme doit être retiré avant le séchage, sinon il craquèle ; rincer à l’eau tiède et jeter l’argile.

  • La voie interne est intéressante lors de diarrhée ou de « turista » :

La diarrhée se manifeste par plus de 3 selles /jour, molles à très molles, voire liquides, on différencie les épisodes aigus (souvent d’origine infectieuse ou alimentaire) des diarrhées chroniques(plutôt d’origine fonctionnelle) (attention si celle-ci est accompagnée de fièvre pendant plus de 48h , il faudra consulter pour éviter une déshydratation grave surtout chez l’enfant):

Le rôle de l’argile est de permettre de compacter les selles, d’adsorber les toxines et la flore pathogène, et de protéger la muqueuse digestive par son effet couvrant ;

Préparer un verre d’argile en diluant 1 cuillère à café d’argile ds de l’eau, remuer et boire dès l’apparition des 1ères selles molles ou liquides ;

  • Ensuite après chaque selle molle, boire le surnageant ou lait d’argile d’un verre d’eau préparé à l’avance et mis à reposer quelques heures. On peut boire 3 à 5 verres par jour.
  • Dans les jours qui suivent il faudra reconstituer la flore en prenant du Kéfir, des yaourts, et /ou des probiotiques.
  • Attention : l’argile par voie interne doit impérativement prise loin des médicaments.
  • En cosmétique comme masque du visage :

Masque pour peau normale à mixte, confectionner une pâte épaisse en mélangeant :

  • 2 cuillerées à soupe d’argile verte (cuill.en bois)
  • 2 cuillerées à soupe de lait
  • 1 cuillerée d’huile de Jojoba ou autre huile (Calendula)
  • Appliquer 10 mn à maximum 20mn , l’argile ne doit pas craqueler
  • Rincer à l’eau tiède
  • Masser doucement avec une huile de Calendula

Masque pour peau grasses, confectionner une pâte épaisse en mélangeant :

  • 2 cuillerées à soupe d’argile Montmorillonite (cuill.en bois) dans un peu d’eau
  • Appliquer et garder maximum 20mn , l’argile ne doit pas craqueler
  • Rincer à l’eau tiède
  • Lotionner avec une eau de Rose (hydrolat)

Masque pour peau fragile, couperosée :

  • Disperser 2 cuillerées à café de kaolinite (argile blanche) dans 1 verre de tisane de fleurs de tilleul
  • Incorporer 1 filet d’huile de calophyllum ou d’argan pour obtenir une pât souple
  • Appliquer environ 30 mn
  • Rincer à l’eau tiède additionnée de 2 gouttes d’HE de Géranium rosat (astringente cutanée)

La plupart des recettes données ici, sont inspirées de l’excellent livre « En forme grâce à l’argile » écrit par Cécile Baudet. Je vous conseille sa lecture si vous souhaitez approfondir le sujet et avoir toujours vos recettes à portée de main.

Et pour vraiment approfondir , voir les publications de la spécialiste de l’argile Jade Allègre, médecin anthropologue. (ci-dessous, je vous partage le lien vers une Faq)

FAQ

2 commentaires sur « L’argile est un des plus grands trésors de la Terre !  »

  1. Je ne vois plus cette « terre » de la même façons.
    Super ces explications claires qui ne nous prennent ni pour des scientifiques ni pour des idiots.
    J’ai découvert et je retient l’utilisation en cas de diarrhées.
    Merci pour tout ça et bravo !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :